Sur le port, un petit pêcheur vend des éponges
A des passants. Il les vend du sud à mon regard
Et les éponges, gorgées du mal qui me ronge
Se teignent de noir.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de